Visa de long séjour

Visa de long séjour

Le cabinet d’avocats Alina Szilaghi fournit une assistance complète et des services de représentation dans le domaine des visas de long séjour.

Visa de long séjour

Le visa de long séjour en Roumanie est accordé aux étrangers sur demande pour une période de 90 jours avec un ou plusieurs voyages aux fins suivantes:

  • Exercice d’activités économiques – aux étrangers qui exerceront des activités économiques de manière indépendante ou au sein d’associations familiales, conformément à la loi sur l’organisation et le développement des activités économiques des particuliers;
  • Exercice d’activités professionnelles – les étrangers qui ont le droit d’exercer des professions sur le territoire roumain en vertu de lois spéciales;
  • Exercice d’activités professionnelles – à des étrangers qui sont ou deviendront actionnaires ou associés aux attributions de gestion et d’administration de certaines sociétés en Roumanie;
  • Emploi sur le marché du travail – les étrangers qui vont entrer en Roumanie pour travailler. Le visa délivré à cet effet sera également délivré aux athlètes qui se développeront au sein de clubs ou d’équipes en Roumanie, sur la base d’un contrat de travail individuel ou d’une convention civile aux termes de la loi;
  • Études – les étrangers qui vont entrer en Roumanie suivre des cours de formation préuniversitaire ou universitaire, selon le cas, ou obtenir des titres scientifiques dans des établissements publics ou privés agréés par la loi;
  • Réintégration de la famille – Des étrangers entrent en Roumanie pour retrouver leur unité familiale;
  • Activités religieuses ou humanitaires – les étrangers qui vont entrer en Roumanie pour mener des activités dans le domaine des sectes reconnues, à leur demande ou à des fins humanitaires;
  • Activités de recherche scientifique – les étrangers doivent entrer en Roumanie pour mener des activités de recherche scientifique.
  • Autres fins

Types de visas de long séjour pour la Roumanie

Le visa de long séjour en Roumanie pour l’exercice d’activités économiques

Les visas de long séjour pour activités économiques sont accordés aux étrangers qui exerceront des activités économiques en Roumanie, indépendamment ou en associations de familles, conformément à la loi sur l’organisation et l’exercice des activités économiques par les particuliers et qui présente les éléments suivants: documents:

  • la preuve du respect des conditions relatives à l’attestation de formation professionnelle, prévues par la loi sur l’organisation et le déroulement des activités économiques des particuliers;
  • assurance médicale pendant la validité du visa;
  • casier judiciaire ou autre document ayant la même valeur légale.

Le visa de long séjour en Roumanie pour le développement d’activités professionnelles

Les visas de long séjour pour l’exercice d’activités individuelles sont accordés aux étrangers qui doivent les exercer conformément aux lois spéciales régissant les conditions d’exercice des professions respectives.

Ce type de visa peut être donné aux étrangers qui remplissent les conditions suivantes:

  • prouver le respect des conditions légales pour l’exercice des professions respectives;
    ils prouvent qu’ils exercent dans le pays d’origine une profession similaire à celle qu’ils entendent exercer en Roumanie;
  • présente une preuve d’assurance médicale pendant la période de validité du visa;
  • présente un extrait de casier judiciaire ou un autre document ayant la même valeur légale.

Visa de long séjour en Roumanie pour activités commerciales

Ce type de visa est accordé, sur l’avis de l’Agence roumaine pour les investissements étrangers, aux étrangers actionnaires ou associés, ayant des attributions en matière de gestion ou de direction, de certaines sociétés commerciales, personnes morales roumaines.

L’avis de l’Agence roumaine pour les investissements étrangers sera donné aux étrangers mentionnés au paragraphe 1, qui remplissent les conditions suivantes:

  • L’existence d’un business plan contenant des données sur la nature, l’emplacement, la durée de l’activité envisagée, les besoins estimés en main-d’œuvre, ainsi que la projection de l’activité financière au cours de la période d’amortissement de l’investissement;
  • Je prouve, par un relevé de compte émis par une banque roumaine, au nom de la personne physique qui est un citoyen étranger et qui demande à être informée qu’elle dispose des fonds nécessaires pour exercer l’activité d’au moins 100 000 EUR si elle est actionnaire saisir une société par actions et 70 000 EUR s’il s’agit d’une société à responsabilité limitée;
  • L’investissement que la société réalisera à l’avenir, contrairement au plan commercial visé à la Supposons des contributions en capital ou en technologie d’une valeur minimale de:
    – 100 000 EUR pour une action ou un actionnaire
    – 70 000 EUR pour une société à responsabilité limitée;
  • alternativement à l’investissement visé à c) Cela peut être la création d’un minimum de 10 emplois pour une société à responsabilité limitée et d’un minimum de 15 sièges pour une société par actions.

Dans le cas de sociétés ayant au moins deux associés ou actionnaires demandant l’avis, les codes stipulés devront être analysés séparément pour chaque demandeur, le montant de l’investissement que l’entreprise va réaliser ou le nombre d’emplois à créer en augmentant, en conséquence, en fonction du nombre d’avocats.

Les étrangers ayant préalablement obtenu un avis de l’Agence roumaine pour les investissements étrangers ne peuvent demander un autre avis que s’ils prouvent l’impossibilité objective de réaliser le plan d’entreprise précédent.

La demande de visa peut être accompagnée des éléments suivants:

  • l’avis de l’Agence roumaine pour les investissements étrangers;
  • extrait de casier judiciaire ou autre document ayant la même valeur légale;
  • assurance médicale pendant la période de validité du visa

La demande accompagnée des documents susmentionnés est soumise aux représentations diplomatiques ou consulaires de Roumanie et est transmise, par l’intermédiaire de la Direction générale des affaires consulaires du ministère des Affaires étrangères, à l’Autorité pour les étrangers pour approbation, conformément aux compétences.

L’avis de l’Agence roumaine pour les investissements étrangers est valable 6 mois à compter de la date d’émission et vise à établir l’utilité technique et économique de l’activité que doit exercer l’étranger.

Visa de long séjour en Roumanie pour emploi

Le visa de long séjour pour l’emploi est accordé aux étrangers sur la base du permis de travail délivré par l’Office roumain de l’immigration.

L’autorisation de travail est délivrée à la demande de l’employeur si les conditions suivantes sont remplies:

  • L’employeur prouve qu’il a une activité légale en Roumanie, qu’il n’a aucune dette et qu’il a fait une sélection légale, sur présentation des preuves, aux termes de la législation spéciale sur l’emploi et le détachement d’étrangers sur le territoire de la Roumanie;
  • L’étranger remplit les conditions spéciales d’expérience et d’autorisation de formation professionnelle, est médicalement apte à exercer l’activité concernée, n’a pas de casier judiciaire, relève du quota annuel approuvé par la décision du gouvernement, contrairement aux dispositions de la législation spéciale sur l’emploi et détachement d’étrangers sur le territoire de la Roumanie.

Le permis de travail n’est pas accordé aux étrangers qui, au cours des 2 dernières années, avaient le droit de rester pour des activités professionnelles et ne respectaient pas le plan d’entreprise

L’Office roumain d’immigration délivre l’autorisation dans les 30 jours à compter de la date de réception de la demande de l’employeur. Dans les cas où des vérifications supplémentaires sont nécessaires pour remplir les conditions d’obtention de l’autorisation, le délai de résolution de la demande peut être prolongé de 15 jours au maximum.

La demande de visa doit être accompagnée des documents suivants:

  • Permis de travail, délivré par l’Office roumain de l’immigration;
  • Preuve des moyens de subsistance au niveau du salaire minimum garanti dans le paiement pour toute la période inscrite au visa;
  • Certificat de casier judiciaire ou autre document de même valeur juridique, délivré par les autorités du pays de domicile ou de résidence;
  • Assurance médicale pour la durée du visa.

L’étranger peut demander un visa de long séjour pour travailler dans les 30 jours suivant la délivrance du permis. Le visa est approuvé par le Centre national des visas, sans qu’un avis soit nécessaire.

Visa de longue durée en Roumanie pour études

Des visas de long séjour pour études peuvent être accordés sur demande aux étrangers qui souhaitent entrer en Roumanie en tant qu’étudiants ou qui participent à un programme d’échange pour élèves.

Le statut d’étudiant est accepté par les étrangers admis à l’éducation par un établissement public ou privé, agréé par la loi, y compris pour participer à des cours de doctorat.

La demande doit être accompagnée des documents suivants:

Pour les étudiants:

  • Preuve de l’admission aux études du ministère de l’éducation et de la recherche conduisant à une forme d’éducation de jour;
  • Preuve du paiement des frais de scolarité pour au moins une année d’études;
  • Preuve des moyens de subsistance, en montant au moins égal au salaire minimum net dans le pays mensuel, pour toute la période d’inscription au visa;
  • Certificat de casier judiciaire ou autre document ayant la même valeur légale;
  • Assurance médicale pour la durée de validité du visa;
  • Le consentement des parents ou du tuteur concernant le séjour aux fins d’étude sur le territoire roumain, si l’étranger est mineur;
  • dans le cas d’étrangers participant à un programme d’échange d’élèves:
    preuve d’acceptation des études publiées par le ministère de l’éducation et de la recherche, qui montreront qu’il suivra une forme d’éducation de jour;
  • preuve de la participation à un programme d’échange d’étudiants mené par une organisation
  • établie en vertu de la loi et reconnue à cette fin;
  • la preuve fournie par l’organisation échangeant des étudiants qu’elle fournira les moyens d’entretien et les coûts éventuels de l’enlèvement;
  • assurance médicale pendant la validité du visa;
  • un justificatif de logement pour une famille choisie par l’organisation d’échanges d’étudiants et disposant d’un espace de vie considéré comme normal pour une famille en Roumanie;
  • le consentement des parents ou du tuteur concernant le séjour aux fins d’étude sur le territoire roumain, si l’étranger est mineur.

Les étrangers participant à un programme d’échange d’elfes doivent être âgés de 7 à 19 ans.

Les érudits étrangers de l’État roumain, ainsi que ceux d’origine roumaine, ne sont pas tenus de soumettre les documents stipulés au par. 3 lit. et point iii

Le visa visé au paragraphe 1 est également accordé aux étrangers admis aux études sur la base des documents internationaux auxquels la Roumanie est partie.

Visa de longue durée en Roumanie pour le regroupement familial

Le parrain d’un permis de séjour temporaire valable un an, d’un permis de séjour permanent ou d’un bénéficiaire du statut de réfugié ou de la protection subsidiaire peut demander le regroupement familial pour:

mari / femme;
Enfants mineurs non mariés du répondant ou du conjoint, y compris ceux qui ont été adoptés et qui sont effectivement entretenus par le répondant ou le conjoint

L’Autorité pour les étrangers peut approuver, si les conditions prévues par la loi sont remplies, la réintégration de la famille pour les catégories suivantes;

Parents ascendants de grade 1 du conjoint ou du conjoint s’ils ne peuvent pas se permettre et ne bénéficient pas d’un soutien familial adéquat dans leur pays d’origine;
enfants adultes non mariés du répondant ou du conjoint s’ils ne peuvent pas subvenir à leurs propres besoins pour des raisons médicales.

Les mineurs non accompagnés, bénéficiaires du statut de réfugié ou de la protection subsidiaire, peuvent demander le regroupement familial pour:

Parents ascendants de grade 1 ou tuteur légal; ou
quand ils n’existent pas ou ne peuvent pas être identifiés, tout autre parent de cette personne.

Les étrangers prévus au paragraphe 1, les titulaires d’un droit de séjour à des fins d’étude peuvent demander le regroupement familial du conjoint et des enfants mineurs non mariés, à condition que la date du mariage soit antérieure à l’obtention du droit de séjour.

Les étrangers bénéficiaires du statut de réfugié ou de protection subsidiaire ne peuvent demander le regroupement familial du conjoint que si la date à laquelle le mariage a été contracté est antérieure à l’obtention de l’une de ces formes de protection.

Les étrangers prévus au paragraphe 1, les titulaires d’un droit de séjour à des fins de recherche scientifique peuvent demander le regroupement familial, même si la validité du titre de séjour est inférieure à un an.

Le formulaire de demande doit être soumis à la structure territoriale de l’Autorité des étrangers sur le territoire de laquelle réside légalement le demandeur et doit être accompagné des documents suivants:

  • Acte de mariage ou, selon le cas, preuve de parenté;
  • La déclaration du demandeur, dans sa forme authentique, indiquant que les membres de sa famille habiteront avec lui;
  • Copie du document attestant le droit de résidence sur le territoire de la Roumanie;
  • Preuve de la propriété légale de l’espace de vie;
  • Preuve des moyens de maintenance;
  • Assurance médicale du demandeur;

En cas de doute sur la relation, l’Autorité pour les étrangers peut exiger de nouvelles preuves pour l’établir.

La demande est approuvée si les conditions suivantes sont remplies:

  • Il n’y a pas d’état de bigamie ou de polygamie;
  • Le demandeur dispose d’un espace de vie considéré comme normal pour une famille similaire en Roumanie;
  • Le requérant doit disposer de moyens d’aide, en plus de ceux nécessaires à son propre entretien en vertu de la loi, d’un montant correspondant au salaire net minimum pour chaque membre de la famille.

Pour les bénéficiaires du statut de réfugié ou de protection subsidiaire qui demandent le regroupement familial, il n’est pas obligatoire de présenter les documents stipulés au par. 6 lit. d-f et le respect des conditions énoncées au paragraphe 8 allumées b-c.

La demande sera réglée dans un délai maximum de 3 mois à compter de la date de dépôt.

L’approbation de la demande sera communiquée par écrit au demandeur pour transmission aux membres de la famille intéressés qui la présenteront à la mission diplomatique ou au consulat avec la demande de visa.

Si la demande est rejetée, les raisons seront communiquées à l’étranger par écrit.

Le visa est délivré par les représentations diplomatiques ou consulaires de Roumanie dans le pays où les membres de la famille ont leur résidence ou leur domicile.

La demande de visa doit être accompagnée des documents suivants:

  • La communication de l’Autorité aux étrangers, visée au paragraphe 11;
  • Preuve d’assurance médicale pour la durée de validité du visa;
  • Certificat de casier judiciaire ou autre document de même valeur juridique délivré par les autorités du pays de résidence ou de résidence de l’étranger.

Je peux demander un visa de regroupement familial et les catégories de personnes suivantes:

  • Étrangers mariés à des citoyens roumains;
  • Étrangers non mariés vivant avec des citoyens roumains non mariés s’ils ont au moins un enfant ensemble, dénommés partenaires;
  • Enfants du citoyen roumain, du conjoint ou du partenaire, y compris ceux adoptés, n’ayant pas atteint l’âge de 21 ans ou qui sont à la charge du citoyen, du conjoint ou du partenaire roumain;
  • Parents supérieurs du citoyen roumain ou de son conjoint.

La demande de visa présentée par les personnes visées au paragraphe 15 doivent être accompagnés de l’acte de mariage ou, selon le cas, de la preuve de l’existence d’un lien de parenté ou du statut de partenaire.

L’adoption doit être ordonnée par décision d’une autorité roumaine compétente, en vertu de la loi, ou par décision d’une autorité d’un autre État qui produit des effets juridiques sur le territoire de la Roumanie.

L’octroi de visas de long séjour pour la réunification familiale peut être refusé lorsque la demande est fondée sur un mariage de complaisance constaté antérieurement aux termes de la présente ordonnance d’urgence.

Visas de long séjour en Roumanie pour des activités humanitaires ou religieuses

Les visas de long séjour pour activités humanitaires ou religieuses sont accordés aux étrangers à la demande des missions diplomatiques et des bureaux consulaires de Roumanie dans leur pays de résidence ou de domicile dans les conditions suivantes:

  • l’existence de l’avis du ministère de la Culture et des Affaires religieuses ou, selon le cas, de la commission interministérielle de coordination et de soutien aux activités humanitaires au sein du ministère de la santé;
  • preuve du statut de représentant d’une organisation religieuse légalement établie en Roumanie ou d’une organisation humanitaire;
  • preuve d’espace de vie et de moyens de subsistance équivalant à trois fois le salaire moyen de l’économie nationale;
  • une preuve d’assurance médicale et qu’il / elle ne souffre pas de maladies pouvant mettre en danger la santé publique;
  • la présentation du certificat de casier judiciaire ou de tout autre document de même valeur juridique, délivré par les autorités du pays d’origine de l’étranger.

Le visa de long séjour en Roumanie à des fins de recherche scientifique

Le visa de long séjour pour les activités de recherche scientifique est accordé aux étrangers sur la base de l’avis de l’autorité nationale pour la recherche scientifique et de l’office roumain de l’immigration.

L’avis de l’Autorité Nationale de la Recherche Scientifique est émis à la demande des unités et institutions de recherche-développement, qui remplissent les conditions suivantes:

  • Les unités de R & D sont certifiées conformément à la loi;
  • Il doit exister un accord de réception entre les unités visées au point et le chercheur qui a été accepté pour mener des activités dans le cadre d’un projet de recherche scientifique. La forme et les conditions de la conclusion de l’accord de réception sont déterminées par arrêté du ministre de l’éducation, de la recherche et de la jeunesse.

La demande de visa doit être accompagnée des documents suivants:

  • Accord d’acceptation approuvé par l’autorité nationale pour la recherche scientifique
  • Extrait du casier judiciaire ou autre document de même valeur délivré par les autorités du pays de domicile ou de résidence;
  • Assurance médicale valable pendant la période de validité du visa.

Visa de long séjour en Roumanie à d’autres fins

Les visas de long séjour pour d’autres fins sont délivrés sur demande des missions diplomatiques et des bureaux consulaires de Roumanie dans le pays de résidence ou de domicile, aux catégories d’étrangers suivantes:

Ceux détachés par:

  • Une société étrangère établie sur le territoire d’un État membre de l’Organisation mondiale du commerce dans sa succursale, filiale ou filiale située sur le territoire de la Roumanie, ou dans une société commerciale, une personne morale roumaine ayant pour associé / actionnaire la société étrangère, même objet d’activité s’ils prouvent qu’ils entretiennent des relations de travail avec une autre personne morale roumaine;
  • Un employeur domicilié dans une personne morale en Roumanie, fondé sur un contrat de service commercial conclu entre les deux parties.
  • Ceux dont l’accès au marché du travail roumain est régi par des accords bilatéraux conclus par la Roumanie avec d’autres États;
  • Ceux qui sont nommés administrateurs d’une société, s’ils prouvent qu’ils remplissent cumulativement les conditions suivantes:
    – avoir la capacité d’administrateur;
    – à la date de la demande, ne sont pas des associés ou des actionnaires de la société ou une autre personne morale roumaine et n’ont pas eu ces qualités au cours des 2 dernières années;
    – aucune autre société étrangère n’a obtenu un droit de résidence à cette fin;
    la société en question a procédé à une injection de capital ou à un transfert de technologie d’au moins 50 000 euros.
  • Ceux qui demandent à être admis en Roumanie pour une formation professionnelle non rémunérée – dans une entreprise du secteur public ou privé ou – auprès d’un prestataire de formation professionnelle agréé, s’ils prouvent qu’ils remplissent de manière cumulative les conditions suivantes:
    – avoir conclu un contrat de formation pour participation non rémunérée à un type de formation dans un secteur public ou privé ou à un prestataire de formation agréé;
    – disposer de moyens de subsistance équivalant au moins au salaire mensuel net moyen mensuel pour toute la période couverte par le visa;
    – avoir le consentement de leurs parents ou tuteur concernant leur séjour en Roumanie à cet effet, si l’étranger est mineur;
  • Ceux qui font du bénévolat s’ils démontrent qu’ils remplissent de manière cumulative les conditions suivantes:
    – avoir conclu un accord volontaire avec une personne morale de droit public ou de droit privé à but non lucratif, ci-après dénommée “organisation hôte”, mentionnant le travail à exécuter, les conditions dans lesquelles elle est supervisée dans l’accomplissement des tâches, ainsi qu’aux heures de travail;
    – l’organisation d’accueil fournit l’hébergement, les moyens de subsistance et une assurance médicale pour toute la durée du visa, ainsi que les frais de déménagement éventuels;
    sont âgés de plus de 14 ans inclus;
    – obtenir le consentement des parents ou du tuteur légal pour rester en Roumanie à cette fin si l’étranger est mineur.
  • Ceux qui suivent un traitement médical de longue durée dans des établissements médicaux publics ou privés soumettent une lettre d’acceptation de leur établissement respectif, précisant le diagnostic et la durée du traitement.
  • Ce visa peut également être accordé à un préposé potentiel qui assiste l’étranger incapable de s’occuper de lui-même, si cela est expressément mentionné dans la lettre d’acceptation;
  • Ceux qui exercent d’autres activités qui ne contreviennent pas aux lois romaines, s’ils justifient leur présence sur le territoire roumain.

Les étrangers appartenant aux catégories énumérées ci-dessus bénéficient d’un visa si:

  • présente une preuve d’assurance médicale pendant la période de validité du visa;
  • fournit une preuve des conditions d’hébergement;
  • présente un certificat de casier judiciaire ou un autre document de même valeur délivré par les autorités du pays d’origine.

Le cabinet d’avocats “Szilaghi Alina” fournit une représentation juridique et des services de conseil connexes afin d’accorder le visa de long séjour en Roumanie.

Pour demander une consultation juridique en ligne, veuillez remplir LE FORMULAIRE

Demande de Consultation

Call Now Button