Revendication de propriété

Revendication de Propriété

Le cabinet d’avocats Alina Szilaghi propose des services d’assistance et de représentation complexes en matière de réclamation immobilière.

Revendication de Propriété

Le cabinet d’avocats “Alina Szilaghi” possède une vaste expérience dans la formulation de réclamations immobilières, qui est le moyen juridique le plus spécifique de défendre le droit de propriété, car il est une possibilité pour le propriétaire de récupérer son bien de celui qui en est le propriétaire. sans droit.

La revendication de propriété est le moyen juridique par lequel le requérant, le titulaire du droit de propriété sur un immeuble fixe, demande au tribunal de reconnaître ce droit et, par conséquent, d’obliger le défendeur (le non-propriétaire) à: retourne le bien.

Le Code civil ne définit pas la revendication, mais il stipule que le propriétaire d’un bien a le droit de le réclamer auprès du propriétaire ou d’une autre personne qui le détient sans droit.

Le réclamant dans la réclamation doit prouver dans tous les cas qu’il est le propriétaire du bien revendiqué et que le défendeur a la possession illégitime du bien. Par conséquent, il ne suffit pas que le demandeur prétende que le défendeur a légalement le droit de récupérer le bien revendiqué.

La règle générale établie par le Code civil est que la preuve du droit de propriété sur les immeubles inscrits au registre foncier est faite avec l’extrait de ce registre.

L’action dans la revendication de propriété est imprécise (c’est-à-dire qu’elle peut être introduite à tout moment devant le tribunal), sauf disposition contraire de la loi, et est déposée auprès du tribunal sur le territoire duquel le bien revendiqué est situé.

La compétence matérielle du tribunal est déterminée sur la base de la valeur du bien réclamé. Ainsi, si cette valeur est inférieure ou égale à 200 000 lei, la compétence pour résoudre l’action en déchéance appartient au tribunal, et si la valeur du bien est supérieure à 200 000 lei, la compétence pour résoudre l’affaire appartient au tribunal.

Dans la requête, le demandeur doit démontrer qu’il est le propriétaire du bien réclamé et, le cas échéant, préciser comment il a acquis le bien et le titre sous lequel il est propriétaire. Dans le même temps, le demandeur doit démontrer que le défendeur occupe sans aucun droit la propriété en question, en ce sens qu’il n’en a aucun titre.

À titre de preuve ou d’action, les parties peuvent demander l’administration des preuves: documents (par exemple, documents exclusifs sur le bien revendiqué), interrogatoire, expertise technique juridique topo-cadastrale permettant d’identifier le bâtiment, etc.

Si l’action est admise, le défendeur sera tenu de restituer le bien réclamé au demandeur.

Si ces biens étaient aliénés, le Code civil donnait expressément au plaignant la possibilité de demander au tribunal d’ordonner au défendeur de verser un montant d’indemnité, fixé en fonction du moment de la restitution des biens.

Le droit de timbre judiciaire applicable à la revendication de propriété est calculé sur la base de la valeur du bien réclamé.

Pour demander une consultation juridique en ligne, veuillez remplir LE FORMULAIRE

Demande de Consultation

Call Now Button