Droit d’utiliser au divorce

Droit d’utiliser au divorce

Le cabinet d’avocats Alina Szilaghi fournit des services complexes de conseil, d’assistance et de représentation dans le domaine du droit de divorce.

Droit d’utiliser au divorce

En cas de divorce, le tribunal peut également résoudre certaines demandes supplémentaires, notamment le droit d’utiliser les bâtiments (appartements, maison, etc.) dans lesquels les époux vivaient ensemble.

La question du droit d’utilisation peut être soulevée lorsque:
1) les épouses ont loué un bâtiment ensemble et y ont vécu ensemble; ou
2) l’un des conjoints bénéficie d’une maison de services dans laquelle résidaient les deux conjoints; ou
3) les époux possèdent un bâtiment dans lequel ils vivent ensemble; ou
4) L’un des époux est propriétaire d’un immeuble dans lequel résident les deux époux.

En pareil cas, ce sont les tribunaux qui décident, en vertu des dispositions du Nouveau Code civil, lequel des deux époux aura le droit d’utiliser cette propriété après la dissolution du mariage.

Dans les deux premiers cas, la propriété n’étant pas la propriété des époux, il n’est pas nécessaire de recourir à une procédure judiciaire et à une demande de partage des biens communs. Le juge cédera les biens en fonction des éléments de preuve au dossier.

Dans le troisième cas, en pratique, le juge attribue souvent l’utilisation d’un bien appartenant aux deux conjoints (par exemple, un appartement acheté pendant le mariage), en vertu des dispositions du nouveau code civil, l’existence d’un actions en justice. Ainsi, l’utilisation ne sera attribuée que temporairement jusqu’à ce que la partition soit terminée.

Dans ce dernier cas, également très courant, où l’un des époux possède un bien dans lequel habite l’autre époux, le tribunal peut être tenu d’expulser l’époux non marié de ce bien. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire que la partition se déroule devant un tribunal.

Dans de tels cas, le cabinet d’avocats Alina Szilaghi représente ses clients et administre les preuves au tribunal afin de prouver l’existence de motifs sérieux pour justifier l’utilisation, compte tenu des nouvelles dispositions du Code civil.

Pour demander une consultation juridique en ligne, veuillez remplir LE FORMULAIRE

Demande de Consultation

Call Now Button